Event

SaxoStory 10/06/2016
10
Jun
2016

SaxoStory 10/06/2016

  • Length:08:30 pm

Musica Clam’Art vous propose une soirée exceptionnelle construite autour d’un des instruments roi du jazz, le saxophone.

Quatre membres de la  famille des saxophones, soprano, alto, ténor et baryton seront réunis sur scène, dans les mains expertes de Claude Tissendier, René Gervat, Alain Labib et Eric Levrard et accompagnés par Stan Laferrière à la guitare, Pierre Maingourd à la contrebasse et Michel Denis à la batterie

Toujours animés par le swing, ces musiciens vont nous interpréter un répertoire varié pour illustrer les différents styles qui ont marqué l’histoire du jazz.

 Une première partie sera proposée par les élèves du conservatoire.

Adolphe Sax commence à fabriquer ses propres instruments très jeune, en présentant deux flûtes et une clarinette à un concours dès l’âge de 15 ans. Il étudie ensuite ces deux instruments à l’École Royale de chant de Bruxelles. Il devient un maître de la clarinette à tel point qu’il est interdit de concours dans son pays.

Après avoir quitté l’école, Sax commence à expérimenter de nouveaux types d’instruments, pendant que son père continue à produire des instruments conventionnels afin de subsister.

Les premières inventions importantes d’Adolphe Sax concernent la clarinette. Dès 1835, Sax propose une clarinette à 24 clés, puis dépose un brevet sur une amélioration de la clarinette basse en 1838. Il dépose un autre brevet deux ans plus tard sur l’extension du registre grave4.

En 1842, il déménage à Paris et commence à travailler sur un nouvel ensemble d’instruments qui y seront présentés en 1844. Il y a des bugles à touches et, bien qu’il n’ait pas inventé l’instrument lui-même, ses exemplaires sont tellement supérieurs à ceux de ses rivaux qu’ils commencent à être connus sous le nom de cors de Sax ou saxhorn. Ils sont aujourd’hui couramment utilisés dans les fanfares et les orchestres d’harmonie.

Adolphe Sax s’occupe aussi de l’invention d’un instrument qui le rendra célèbre : le saxophone. Il spécifie ses intentions dans son brevet : « On sait que, en général, les instruments à vent sont ou trop durs ou trop mous dans leurs sonorités ». Il voulut créer « un instrument qui par le caractère de sa voix pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d’intensité que ces derniers » (Brevet français no 3 226 du 21 mars 1846. Les dossiers originaux des brevets déposés par Sax sont conservés à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI)).

Les saxophones instruments roi du Jazz:

http://asax.fr/saxophone-jazz/


Vers5(1)

 

Menu Title