Event

Concert BLUES 2018
27
Jan
2018

Concert BLUES 2018

29,7 x 42 cm

 

 

dscf0494ab_39045242535_o

 

dscf0495ab_25076271257_o
39233044404_29cda4e060_o

 

 

dscf0664ab_25072687347_o

 

dscf0599a_25076995487_o

 

 

dscf0536a_25071864447_o

 

 

dscf0534a_25076994237_o

 

 

 

dscf0507ab_39050484765_o

 

dscf0503ab_25071863287_o

 

dscf0501a_39045243455_o

 

dscf0500ab_28168015949_o

Le French Blues All Stars est une sorte de super groupe dans lequel on retrouve non seulement des copains mais surtout la fine fleur du Blues en France puisque tous en sont des spécialistes et des habitués des scènes françaises ou européennes consacrées à cette musique (sous leur nom ou en tant que sidemen aux côtés de Louisiana Red, Chuck Berry, Zora Young, Dana Gillespie, Mike Sanchez et bien d’autres). La plupart d’entre eux se sont également produits plusieurs fois aux USA !
Youssef Remadna a fait ses classes à Chicago, devenant un remarquable harmoniciste et sûrement une des plus belles voix du blues en France; le clavier de Julien Brunetaud n’est jamais autant inspiré que lorsqu’il retrouve ses racines. A la batterie, Simon Boyer revendique la double influence de Big Sid Catlett et de Fred Below, c’est dire s’il est aussi à l’aise dans des contextes jazz ou blues ! Côté guitares, les meilleurs sont là : Anthony Stelmaszack, aussi à l’aise dans le blues rugueux du Delta que dans celui sophistiqué de la Californie et Stan Noubard-Pacha qui n’a pas son pareil pour faire chanter sa guitare. The last but not the least, Thibaut Chopin sait faire slapper sa contrebasse, à moins qu’il préfère faire geindre son harmonica !
Ce groupe s’est autoproclamé « French Blues All Stars » en clin d’oeil aux nombreuses formations américaines « all Stars » qui parcourent régulièrement l’Europe. Chaque musicien est mis en vedette : ainsi, même si Youssef est le principal chanteur, Julien, Anthony et Tibo chantent eux aussi et Stan prend de nombreux chorus.
Le succès critique du premier CD de cette nouvelle formation 100% Blues sorti en 2013 prouve que son nom n’a rien d’usurpé !

Menu Title