Conférences

Conférence le 8 octobre à 17h30 au Bar du Théâtre Jean Arp : Quand le jazz donne de la voix

LE CHANT est l’émanation la plus naturelle de la musique puisqu’il ne nécessite pas forcément d’apprentissage contraignant (comme pour un instrument).
Les formes originelles du jazz sont vocales : spiritual, work songs, gospel, blues ; et les premiers instrumentistes de jazz ont tenté d’en retranscrire les principales caractéristiques : son, phrasé, vibrato et aspect émotionnel (jusqu’à ce que, juste retour des choses, les chanteurs se mettent à imiter les instrumentistes).
Définir le chant jazz n’est pas facile car il ne se laisse pas aisément circonscrire d’autant que la frontière entre le chant jazz proprement dit (celui de Louis Armstrong ou d’Ella Fitzgerald) et la chanson populaire, voire folklorique, est difficile à tracer. Un sujet délicat que nous aborderons.
Nous donnerons la part belle au ‘scat’ qui est la manière de chanter la plus purement jazz, même si certains ou certaines vocalistes comme Billie Holiday ne le pratiquent jamais.
Cette évocation du chant jazz sera abondamment entrecoupée d’exemples audios et vidéos.

Philippe Baudoin musicologue Jazz

Philippe Baudoin est pianiste, chercheur et auteur d’ouvrages musicologiques et historiques. Il enseigne le piano, l’harmonie, les techniques et l’histoire du jazz à Paris IV-Sorbonne, à la Cité de la Musique et dans plusieurs écoles de jazz et conservatoires parisiens. Philippe a participé à plusieurs émissions sur France Musique et France Culture ainsi qu’à de nombreuses rééditions de disques, et réalisé quatre expositions, dont « Duke Ellington Panorama » pour la Maison du Duke. Il apparaît également dans plusieurs documentaires sur le jazz. Membre de l’Académie du jazz.

Menu Title