Evènements 2017-2018

Evènements 2017 / 2018


 

8 Octobre Bal Swing

Grand après midi “bal swing” organisée par la ville de Clamart avec MusicaClam’Art. A cette occasion le MC BigBand dirigé par Dominique Bordier animera le bal en interprétant les grands standards de l’époque swing, Glen Miller, Count Basie, Duke Ellington,…..
Une école de danse proposera une initiation à la danse avec des démonstrations.

Entrée gratuite sale des fêtes Hunebelle

10 Octobre conférence l’Histoire du piano jazz

L’histoire du piano Jazz avec Claude CARRIERE,Journaliste à Jazz Hot de 1969 à 1980, Claude Carrière travaille sur France Musique de 1975 à 2008 : diffusion intégrale de l’œuvre d’Ellington « Tout Duke » et nombreuses séries thématiques. Il crée le « Jazz Club » en 1982 avec Jean Delmas, diffusé chaque semaine en direct. Claude réalise de nombreuses rééditions phonographiques et albums thématiques, préside l’Académie du Jazz de 1993 à 2004 et l’Association Grands Formats jusqu’en 2011. Pianiste, il a publié deux albums « Looking Back » et « For all we know » (avec la jeune chanteuse Rebecca Cavanaugh). Officier des Arts et Lettres, président d’honneur de l’Académie du jazz.
Jazz et piano

L’histoire du Jazz ne peut se raconter sans piano. Cet instrument de salon, d’origine européenne, eut un rôle éminent dans l’éclosion de cette musique métisse. Dans les salons du Sud des Etats-Unis, on jouait au piano des ragtimes, un des premiers styles de jazz, illustré par Eubie Blake et Luckey Roberts, puis par Jelly Roll Morton, « inventeur du jazz », et les grands maîtres du « stride » new yorkais, James P. Johnson et ses pairs et disciples.
Le jazz doit donc beaucoup au piano, autant qu’au blues et qu’aux chants religieux du peuple noir. Instrument soliste, il devient vite instrument d’orchestre -Duke Ellington est aussi pianiste- et d’accompagnement. Les styles qui se pratiquent au piano suivent étroitement l’évolution du jazz, quelques pianistes deviennent, la plupart du temps en trio, de véritables stars, comme Art Tatum, le plus virtuose, Nat Cole, Erroll Garner, Martial Solal, Oscar Peterson, Keith Jarrett, et plus près de nous, Brad Mehldau et de nombreux autres.
C’est cette histoire qui sera contée ce soir. En 90 minutes, une gageure…Comme mettre Paris en bouteille !

Claude Carrière

Entrée gratuite
Bar du théâtre à 20h30


 

13 Octobre soirée Jazz

Huit musiciens issus de la fine fleur des Conservatoires de la région Parisienne, le Philoctet est né de la volonté de faire vivre le répertoire de l’âge d’or des moyennes formations de jazz des années 50 à 60.

C’est au Conservatoire de Clamart, en 1996, que Constantin ALAÏMALAÏS entame son parcours musical en commençant par le saxophone, il sera ensuite émerveillé́ par la musique de jazz et intègrera le Big Band de Clamart où il proposera ses premiers arrangements.

Sous sa direction, l’orchestre interprètera les fameux « Sunkissed Rose » de Lucky Thompson, « Tenor West » de Marty Paich en passant par des inédits de Count Basie et Benny Golson.

Bar du théâtre à 20h30
15 euros tarif public
10 euros pour les adhérents MusicaCla’Art, espace St Jo, APEAC
5 euros tarif étudiant

RESERVATION


 

10 novembre soirée « l’histoire du rock »

Spectacle consacré à l’histoire du rock, monté en partenariat avec l’harmonie de Clamart et MusicaClam’Art.
Ce concert spectacle sera donné dans le cadre du mois des concerts »Vibrations » à l’auditorium Henri Dutilleux.

Auditorium Henri Dutilleux à 20h30
15 euros tarif public
10 euros pour les adherents MusicaCla’Art, espace St Jo, APEAC
5 euros tarif étudiant


 

1er Décembre soirée Jazz et Chanson

A un répertoire consacré aux compositions du célèbre guitariste Django Reinhardt, ce nouveau quartet de jazz manouche apporte son originalité par les arrangements du clarinettiste Claude Tissendier et le jeu moderne du guitariste solo Romain Brizemur.
Avec Luc Desroy à la guitare d’accompagnement et André Bonnin à la contrebasse, Django’s Dream revisite cette musique avec swing (Minor) et inspiration (Nuages) : quand le rêve devient réalité…
Claude TISSENDIER (chef d’orchestre et clarinette) est un des piliers du grand orchestre de Claude Bolling depuis plus de trente ans. Il a lui même monté plusieurs formations (Tribute to John Kirby, Saxomania, City Swing, Countissimo…) dont les disques ont été couronnées par la critique (Hot Club de France, Académie du Jazz et Django d’or). Compositeur et arrangeur, il débuta sa carrière au côté de Chalin Ferret, ex-accompagnateur de Django: il retrouve donc ici ses premières amours.
Romain BRIZEMUR étudie parallèlement la guitare classique et la guitare jazz (influences Django Reinhardt, Pat Metheny). Primé à

plusieurs concours, il enregistre une dizaine de disques dont deux en collaboration avec Didier Lockwood. Il se produit dans différents festivals : Samois sur Seine, Jazz à Vienne, en première partie de Stéphane Grappelli et de Michel Petrucciani. Il est titulaire du Certificat d’Aptitude de guitare classique.
Luc DESROY débute par la guitare rock, pop et funk avant de se tourner vers le jazz fusion : création de Cachma Band, complimenté par Herbie Hancock et vainqueur de plusieurs concours. A la guitare acoustique, il fait partie du groupe Paris Jazz Consort, remarqué et parrainé par Didier Lockwood (disque), et pratique souvent le style manouche de Django. Il compose aussi des musiques de films et des chansons. Il interprète aussi quelques reprises : « Venez donc chez moi » Jean Sablon, « Jardins d’Hiver » Henri Salvador, « Ma première guitare » Sacha Distel, « Ménilmontant » Charles Trénet, « La Javanaise » Serge Gainsbourg …
André BONNIN, après des études de guitare et piano classique, opte pour la contrebasse jazz et participe à des groupes de tendances très variées: Royal Majestic Orchestra, Rumba Club, Xavier Cobo, Sami Daussat…Intéressé par l’enseignement et l’informatique musicale, il devient formateur et preneur de son (Musirecords). Il compose également des musiques pour spectacles et spots publicitaires.
Bar du théâtre à 20h30
15 euros tarif public
10 euros pour les adhérents MusicaClam’Art, espace St Jo, APEAC
5 euros tarif étudiant


 

27 janvier soirée « Blues »

Le French Blues All Stars est une sorte de super groupe dans lequel on retrouve non seulement des copains mais surtout la fine fleur du Blues en France puisque tous en sont des spécialistes et des habitués des scènes françaises ou européennes consacrées à cette musique (sous leur nom ou en tant que sidemen aux côtés de Louisiana Red, Chuck Berry, Zora Young, Dana Gillespie, Mike Sanchez et bien d’autres). La plupart d’entre eux se sont également produits plusieurs fois aux USA !
Youssef Remadna a fait ses classes à Chicago, devenant un remarquable harmoniciste et sûrement une des plus belles voix du blues en France; le clavier de Julien Brunetaud n’est jamais autant inspiré que lorsqu’il retrouve ses racines. A la batterie, Simon Boyer revendique la double influence de Big Sid Catlett et de Fred Below, c’est dire s’il est aussi à l’aise dans des contextes jazz ou blues ! Côté guitares, les meilleurs sont là : Anthony Stelmaszack, aussi à l’aise dans le blues rugueux du Delta que dans celui sophistiqué de la Californie et Stan Noubard-Pacha qui n’a pas son pareil pour faire chanter sa guitare. The last but not the least, Thibaut Chopin sait faire slapper sa contrebasse, à moins qu’il préfère faire geindre son harmonica !
Ce groupe s’est autoproclamé « French Blues All Stars » en clin d’oeil aux nombreuses formations américaines « all Stars » qui parcourent régulièrement l’Europe. Chaque musicien est mis en vedette : ainsi, même si Youssef est le principal chanteur, Julien, Anthony et Tibo chantent eux aussi et Stan prend de nombreux chorus.
Le succès critique du premier CD de cette nouvelle formation 100% Blues sorti en 2013 prouve que son nom n’a rien d’usurpé !

Salle Hunnebelle 20h30
15 euros tarif public
10 euros pour les adhérents MusicaClam’Art, espace St Jo, APEAC
5 euros tarif étudiant


 

24 Mars soirée « années soixante »

GUITAR-EXPRESS
L’histoire de ce groupe commence en Mars 1978, quand un homme, Didier Poirier tombe singulièrement amoureux d’une guitare dans le magasin de Patrice Bastien un autre passionné, considéré comme une des principales référence en matières d’expertise de guitares de collection, surtout dés l’instant où le mot FENDER est prononcé. Il s’agissait d’une Fender Stratocaster, fiesta red comme celle de Hank Marvin, le soliste du célèbre groupe Anglais  » THE SHADOWS « . Un collector, comme il y en avait tant dans cette petite boutique de la place de la Nation qui n’existe plus aujourd’hui. Cette merveille étant hors de prix, Didier attendit un peu en vue de rassembler les fonds pour l’acquisition de la  » bête « .
En Décembre 1980, les SHADOWS sont à Paris pour leur Tournée européenne. Hank Marvin lui- même est logé à l’Hôtel Concord LAFAYETTE de la porte Maillot. C’est à cette époque que Patrice Bastien, proposa deux guitares à l’homme à lunettes. L’une d’elles est la fameuse guitare que l’on peut voir sur la photo de la pochette du disque des Shadows,  » Words & Music « .
Un autre garçon, Daniel LAVOLLEE joue de la basse dans son coin. L’idée vint alors de créer un combo à l’image même des SHADOWS. Ils se retrouvent régulièrement dans un local situé rue Pigalle à Paris, plus précisément chez Mr LESAINT.
Quelques temps plus tard, le groupe est rejoint par un batteur qui répond au nom d’André GAUCHER. Plus tard, les gars trouveront un autre local pour répéter à Charenton dans le sud Est de Paris et ceci durera plusieurs années. Le groupe constitué alors se compose comme suit. Soliste, Patrice BASTIEN ; Rythme guitare Didier POIRIER ; Basse Daniel LAVOLLEE et un nouveau batteur, Serge AUDEBERT qui vint à remplacer André.
Et bien oui, Guitar-Express a 38 ans d’existence ce groupe est un groupe dit de tribute ou hommage à la musique des SHADOWS.
Depuis 2014 GUITAR-EXPRESS est composé de :
Patrice Bastien – lead guitar
Alain Bertrand – guitare rythmique
Daniel Lavollée – guitare basse
Vintagebob – vintagedrums
Le répertoire de GUITAR-EXPRESS est composé note pour note des hits de SHADOWS tel que le célébrissime APACHE.
Outre la musique, les instruments et les célèbres chorégraphies d’époques sont au rendez-vous à chaque concert.
Pour celles et ceux qui auraient manqué le concert des SHADOWS à l’0lympia en 1963, il est possible de se téléporter dans cette époque en venant écouter GUITAR-EXPRESS

GUITAR-EXPRESS Live Show
’’ à l’Ombre des SHADOWS ‘’
Partie 1 : Tribute 100 % SHADOWS instrumental
Partie 2 : Tribute 100 % Cliff RICHARD and the SHADOWS
Avec Ricky NORTON

Salle Hunnebelle 20h30
15 euros tarif public
10 euros pour les adhérents MusicaClam’Art, espace St Jo, APEAC
5 euros tarif étudiant

Menu Title